Formations - APP > Exercices > Remue-méninges
Remue-méninges

Promouvoir la réflexion, mais aussi inciter à revoir (ou découvrir), de manière ludique, quelques concepts et méthodes utiles aux décisions, ou plus simplement donner l'occasion à l'esprit de s'évader de la routine.

Remue-méninges - Exercice 89 : "Oser le faire ?"

Remue Meninges Exercice 89Michel, 73 ans, veuf, fait ses courses dans la supérette du quartier, sa liste à la main, avec son fils. C'est toujours la même liste, depuis des années. Sa femme lui disait toujours : « Comme ça, tu es sûr de ne rien oublier ». Mais son fils, Paul, retire au fur et à mesure de son chariot certains aliments trop salés ou trop sucrés.

– Michel proteste : « Ta mère m'a toujours dit que c'étaient de bons produits. »

– Paul insiste : « Ce sont peut-être de bons produits, mais regarde Papa, 16 tranches de jambon cru, 3 boîtes d'anchois, c'est plein de sel. Et ces 2 pots de confiture à la fraise, c'est plein de sucre. Or, tu es devenu hypertendu et diabétique. Ce qui te faisait plaisir autrefois est désormais moins bon pour ta santé. Je pense que tu devrais consommer moins de sel et moins de sucre. C'est pourquoi j'ai retiré la moitié de tes boîtes. D'ailleurs, du devrais réviser ta liste de courses à l'avenir. »

– Michel, agacé : « Ah, toi aussi, tu m'enlèves de bonnes choses de ma liste habituelle. Tu es bien comme ton cousin Jean-Pierre. Depuis qu'il est devenu mon médecin généraliste, il m'explique que je devrais prendre moins d'ibuprofène pour soulager mes douleurs. Ça se voit que ce n'est pas lui qui souffre ! Et en plus, je devrais arrêter de prendre ma statine, alors que mon ancien médecin me disait que c'était bon pour moi ! Et à l'époque, ta mère était bien d'accord avec lui. »

Point d'interrogationQu'est-ce qui justifie que Paul et Jean-Pierre proposent à Michel de réduire la consommation de tel aliment ou d'arrêter de prendre tel médicament ?

> Cliquez ici pour lire l'exercice complet (pdf, réservé aux abonnés)

©Prescrire Décembre 2018