Formations - APP > Exercices > Au peigne fin
Au peigne fin

Pour passer "au peigne fin" un extrait d'une analyse de la Rédaction Prescrire

Au peigne fin : Grossissement

Un exercice pour passer "au peigne fin" le concept de puissance statistique. Deux statines, la pravastatine et la simvastatine, ont un effet de prévention cardiovasculaire établi avec un fort niveau de preuves chez les patients coronariens.

Nous vous proposons de lire un extrait d'une de nos synthèses consacrée à l'évaluation des statines en prévention cardiovasculaire secondaire (présentée dans le numéro 403 de Prescrire, pages 355-364), puis de répondre à deux questions. Suivent une proposition de réponse et des commentaires qui passent "au peigne fin" un des termes de cet extrait.

Extraits...

« (…) Un essai multicentrique randomisé en double aveugle, dit Lipid, (…), a comparé pravastatine 40 mg par jour versus placebo après syndrome coronarien aigu. (…)
Dans cet essai, la pravastatine a réduit la mortalité cardiovasculaire et totale : environ 2 morts évitées pour 100 patients traités pendant 6 ans. Une telle différence de mortalité n'a pas été constatée dans trois autres essais comparant pravastatine versus placebo ou versus soins usuels : les essais dits Care, Gissi et J-stars. Cependant, ces essais ont une plus faible puissance statistique que l'essai Lipid. (…) ». 

Graines de PratiqueQuestions

Qu'est-ce que la puissance statistique d'une étude ?
Quand en tenir compte pour interpréter
les résultats d'une étude ?

Télécharger le texte pour lire la proposition de réponses et commentaires de la Rédaction :

"Au peigne fin - Grossissement" Rev Prescrire 2018 ; 38 (413) : 238. (pdf, réservé aux abonnés)
 

©Prescrire Mars 2018